No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

Frànçois & The Atlas Mountain: « Piano Ombre »

Un grand nombre de descriptions pour l’album précédent de Frànçois & The Atlas Mountains, E Volo Love, utilisaient des adjectifs comme « charmant », « frais » ou « désinvolte ». Ça n’était pas erroné dans la mesure où l’artiste lui-même convenait qu’il n’y « avait pas de muscle » dans ce qu’il écrivait.

Dans cette lignée, il avait d’ailleurs composé quelques albums sucrés pour le label King Creosote mais Piano Ombre va monter qu’il est entré dans une nouvelle phase.

Bien sûr, on y trouve les même chansons pop éthérées, il y a pourtant dedans quelque chose de plus robuste et aiguisé montrant que la mise en forme des compositions a été plus travaillé. La raison en est peut-être qu’il s’agit de son premier disque enregistré dans un véritable studio et cela se voit très vite sur le « single » « La Vérité » où le charme du titre est contrebalancé par des riffs disco et des percuissions plus puissantes.

Le titre d’ouverture, « Bois », à ce sujet, est construit sur un mode de crescendo où le shuffle léger se transforme en piétinement alors que « The Way To The Forest » fait penser au meilleur de Animal Collective Jr. Le « fun » est toujours là mais débarrassé de l’sspièglerie un peu nouille qui caractérisait Frànçois.

Même sur les titres où le cœur parle, la merveilleuse ballade au piano qu’est « La Fille Aux Cheveux de Soie », la mièvrerie n’est plus là et justifie, dans une certaine mesure, le titre de l’album. Piano Ombre implique, en effet, de voir les choses positivement et cet état d’esprit lumineux traverse les tonalités de tout le disque.

On approchera parfois de l’insipide et du convenu avec « Fancy Foresight » mais cela est composé par un « Summer of the Heart » qui mêle rythmes africains et son à la Bombay Bicycle Club à la perfection ou le clavier qui éclabousseun « Réveil Inconnu » qui aurait pu être produit par Air.

Les musiciens qui accompagnent Frànçois ont sans doute une grande part dans ce ressort. Celui-ci se confirmera sur « Bien Sûr » qui fermera un Piano Ombre sur une frénésie disco qui complétera le joli kaléidoscope sonore de ce nouvel opus.

guitareguitareguitare1/2

21 mars 2014 - Posted by | Quickies |

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :