Withered Hand: « New Gods »

Dan Willson a commencé sa carrière musicale à 30 ans, déclenchée qu’elle a été par la mort d’un ami proche et elle a ainsi donné naissance à Withered Hand. Élevé par les Témoins de Jéhovah son éducation a été très stricte avec interdiction d’aller aux anniversaires ou autres réunions d’école. Sa musique le reflète et son premier album, Good News, n’a surpris personne par sa tonalité misérable et pleine d’insécurité. Son contenu était cru et sans honte sur son échec à trouver amour, ses incapacités spirituelles et l’image déplorable qu’il avait de lui.

New Gods arrive cinq ans plus tard et la similarité de titre indique qu’il y a similarité de contenu. La phrase d’ouverture du « single » « Black Tambourine » en témoigne : « I’m older now / And I feel the same. » On retrouvera donc les mêmes idées sur l’amour et le doute de soi, parfaitement adaptées d’ailleurs à sa voix haut-perchée et presque pleurnicharde. Il est certain qu’elle n’est pas propre à susciter adhésion à la première écoute mais, si on va au-delà de la première impression elle peut se révéler captivante.

Les mélodies sont simples et leur accompagnement n’est malheureusement pas de ces plus inspiré. Ce qui force l’intérêt c’est la voix et les textes de Wilson ; ceux-ci sont honnêtes et douloureux sur le mode de l’introspection (trop) auto-centrée qui fait comprendre pourquoi il avait peine à socialiser.

New Gods sera néanmoins un disque plus mature, avec un son moins dépouillé ce qui parfois va à l’encontre du style du chanteur. Les compositions sont plus complexes ce qui permet aux vocaux de ne pas sonner aussi auto-destructeurs. Son répertoire risque toutefois de ne pas réellement trouver une audience, indisposée qu’elle pourrait être par son pathos et son aspect d’auto-flagellation masturbatoire. Cette sentimentalité incessante est excessive, elle révèle, qu’au fond, la musique de Wilson est destinée à lui procurer un outil thérapeutique plutôt qu’à une consommation générale.

guitareguitare

Une réflexion sur “Withered Hand: « New Gods »

  1. Ping : Rapid Talk: Interview de Withered Hand | No BS: Just Rock & Roll!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.