No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

Tara Jane O’Neil: « Where Shine New Lights »

Tara Jane O’Neil est une chanteuse indie mais c’est aussi une mystique. Ce septième album solo amplifiera cette dernière tendance en commençant par un instrumental, « Welcome », dont la seule instrumentation sera pourtant la voix. Celle-ci sera un drone composé de plusieurs couches ; introduction au sein d’un univers qui se déversera avec un « Wordless In The Woods » toujours aussi éthéré mais arrangé plus traditionnellement.

Les compositions s’enchaînent sonnant sans effort et naturelles, une fluidité qui s’apparente à chaque fois au lever de quelque chose, d’un soleil, d’un sommeil le tout dans une continuité on ne peut plus fragile. Les instrumentaux seront souvent nuageus, les pop songs peintes dans des nuances de blancs et de noirs. Une voix sera par moments cadencée et une mélodie doucement frappée, en d’autres instances il s’agira d’un léger vibraphone, d’un piano, d’un violon ou même seulement d’une batterie, parfois, également, il ne s’agira que de chuchotement qui évoquera une légère fumée voletant vers les airs.

La musique de Where Shine New Lights porte bien le nom que O’Neil a donné à son opus ; elle est abstraite mais demeure fondamentalement impressionniste dans la mesure où jamais l’émotion n »en est absente. Un titre peut s’élever et donner la sensation d’être sans formes, le suivant restaurera une gravité qui nous ramènera sur terre. Quelque part, le disque semble obéir aux lois de la physique et non aux désirs ou caprices d’u compositeur. L’intérêt sera qu’aucun des procédés ne se répétera comme s’il était question d’introduire la notion de hasard, et par conséquent d’inspiration créatrice, dans un monde où tout est soigneusement régi.

On a trop souvent constaté que la musique « new age » s’adressait à une humeur figée dans des mots vidés de sens comme « sérénité » ou « plénitude » ; ici O’Neil s’en échappe et nous suggère même son opposé. Ce qu’elle nous offre avec cet opus est un voyage sans véritable destination tant il est divers ; il nous entraîne même vers d’autres interrogations et possibilités ce qui est le propre d’une musique intelligente et aventureuse.

★★★★☆

4 février 2014 - Posted by | Quickies |

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :