No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

Connan Mockasin: « Caramel »

Connan Mockasin est le nom de scène de Connan Hosford,musicien de pop psychédélique néo-zélandais dont Caramel constitue le deuxième album. L’intégralité de celui-ci sonne comme enregistrée sous l’eau et avec des bandes passées à l’envers, justifiant ainsi le titre sirupeux et « coulant » du disque.

Il s’agit en effet d’un opus dont la psychedelia pop est à son stade le plus extrême, l’emphase étant mise sur la première partie du terme. Caramel est comme un chemin dont l’itinéraire est un gargouillis de textes imprégnés d’eau et dont la nature incompréhensible est compensée, voire étayée, par la tonalité générale de la musique. Ici, il ne s’agit pas d’être dans le réalisme mais plutôt dans un onirisme enfantin où la nature des textes ne serait pas la sincérité mais le baragouinage traitant d’histoires invraisemblables. Les instruments sonnent comme si ils étaient élastiques et l’enregistrement comme si il avait été fait sur une vieille cassette restée trop longtemps sous le soleil ; on arrive, de ce point de vue, à une forme de musique sérielle qui ne serait presque qu’effets sonores, « Why Are You Crying » par exemple où la rythmique est faite de halètements.

La moitié des plages sur Caramel sont nommées « It’s Your Body » et ne se distingue que par l nombre qui figure après le titre. Ces bribes de chansons sont lo-fi, tordues et bruitistes avec des textes la plupart du temps, incohérents et peut-être est-ce dû au fait que Hosford a passé beaucoup de temps à faire partie des musiciens de Charlotte Gainsbourg. Ce qui pourrait être pris pour un cri de baleine dérive, s’éloigne puis réintègre les compositions, leur apportant une vibration propice à la relaxation. Une guitare grinçante frottée contre un haut-parleur s’emploiera à déconstruire ces sensations et, quand Mockasin se décidera à interpréter une chanson « normale » elle sonnera comme du Roxy Music en plein naufrage (« I Wanna Roll With You »). « I’m The Man, That Will Find You » possédera, lui, un groove séduisant et intoxicant et « Do I Make You Feel Shy ? » sera la composition la plus conventionnelle de l’album, une douce chanson d’amour qui sera préservée de les élans bizarroïdes qui l’entoure et qui en prendra d’autant plus de poids.

★★★☆☆

26 novembre 2013 - Posted by | Quickies |

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :