No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

Luke Temple: « Good Mood Fool »

Après la sortie du dernier opus de Here We Go Magic, A Different Ship, produit par Nigel Godrich, son leader Luke Temple est très vite retourné en studio pour s’orienter vers une activité musicale différente et plus ludique que celle de ses précédents albums solos et de sa discographie avec Here We Go Magic.

Good Mood Fool a été enregistré avec simplement une basse, une boîte à rythmes, un synthé et sa voix qui à elle seule sert d’étai au disque, c’est donc un disque réduit à sa plus simple expression. Alors qu’avec son groupe ses vocaux apportaient une couche supplémentaire à un son aux riches textures, ici elle s’empare du centre de la scène et sert d’étai à un album parcouru par un joyeaux pastiche des eighties.

L’entrain plus que funky de la basse sur « Katie » fait de cette composition une ode « dance » à une jeune femme garnie de samples séducteurs et de claviers dramatiques qui sonne encapsulée en 1982. Le second « single », « Florida », ressemble à du Mayer Hawthorne porvoyant à la voix de Temple la possibilité au plus haut son accent « crooner » délicat. Enfin, sur « Those Kids », le chanteur s’empare d’une intro à la « Billie Jean » accentuant encore ses motifs dérivés des années 80 au point-même de faire référence à MTV.

Même si Good Mood Fool est plein d’une soul légère, « Jessica Brown Findley » et sa basse saturée voit l’artiste s’aventurer dans des territoires plus expérimentaux avec un Temple émulant le Thom Yorke qui sommeille en lui sur fond de percussions spasmodiques et de synthés erratiques.

Autre atout de Good Mood Fool, sa brièveté. Avec simplement 9 titres, l’album est varié, vibrant et coloré. Les références eighties peuvent parfois être lassante et ses tentatives expérimentales pas toujours abouties (les harmonies théâtrales et à la Styx ouvrant « Love Won’t Receive ») mais Temle est un excellent chanteur soul avec un penchant pour des accroches luxuriantes et une enthousiasme débridé qui permet à l’album d’éviter tous les clichés qui affèrent au genre.

★★★☆☆

14 novembre 2013 - Posted by | Quickies |

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :