Echosmith: « Talking Dreams »

Un gros buzz entoure ce quatuor alt-pop basé à Los Angeles et leur premier album, Talking Dreams, étaient attendu avec impatience par ceux qui suivaient l’avient du journal Alternative Press le considérant comme  «  un des cent groupes qu’il était nécessaire de connaître  ».

Autre fait, plus palpable, le fait qu’on ait demandé au combo de jouer pendant l’intégralité du Vans Warped Tour au lieu d’assurer, comme c’en st la coutume, seulement quelques dates. Dernière particularité : Echosmith est composé de 4 musiciens appartenant à la même famille : Graham, Sydney ; Noah et Jamie Sierota, âgés de 14 à 20 ans.

Au-delà de l’image gadgetisée, il est plus intéressant de s’attarder sur cet album qui démarre en fanfare sur deux titres pleins d’énergie et d’emphase : « Come Together » et « Let’s Love ». Mais derrière ces messages optimistes et fun agrémentés de « dance beats », le groupe n’oublie pas d’aborder des atmosphères et des textes plus subtils. « Cool Kids » s’ouvre sur un synthé spatial baignant dans de le reverb qui va vous emmener vers un de ces riffs qui semblent évidents mais qui demeurent imparables et inoubliables. « Come With Me » est un autre de ces titres qui prouve qu’Echosmith ne sont pas qu’un hype, tout comme la chanson-titre, pleine de ces échos qu’on trouverait adaptés à Nashville.

Il y a bien sûr quelques plages de remplissage, mais le groupe a l’habileté de les intégrer au milieu de ces compositions plus fortes, donnant ainsi à Talking Dreams un élan, qui tout erratique qu’il soit, est porteur de qualités à venir. Ajoutons la voix cristalline de Sydney et gageons qu’on pourrait bien entendre parler de Echosmith dans un futur proche, dès 2014 par exemple.

★★★☆☆

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :