No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

Ethan Johns: « If Not Now Then When »

Ethan Johns n’est pas n’importe qui en tant que producteur : on ne compte plus ses collaborations avec Ryan Adam,s Kings of Leon, Ray Lamontagne, Kaiser Chiefs, Rufus Wainwright, Crowded House, the Vaccines, Laura Marling ou C.S.N. Lui-même fis du fameux producteur Glyn Johns (Rolling Stones), c’est en tant que récipiendaire d’un tel C.V. qu’il a reçu un Brit Awards.

Son premier album , If Not Now Then When, ne pouvait que susciter curiosité et attention. Il sera, quelque peu en phase avec ce que Johns a pu faire en tant que producteur, que ce soit par son répertoire et aussi la participation de quelques artistes qu’il a produits (Ryan Adans, Laura Marling (celle-ci l’ayant encouragé à sortir l’album sous son nom après une tournée conjointe avec Emmylou Harris et Ray Lamontagne), Dennis Thompson et celle, plus discrète, de Bill Wyman).

Arrangé par Johns et mixé par son père à Los Angeles, il figure un premier « « single » « Don’t Reach Too Far », un morceau plutôt enlevé, propre à nous faire taper du pied de manière irrésistible, produit par Ryan Adams. D’une certaine manière, c’est le titre dont l’instantanéité le rapprochera d’un country-punk ou d’un titre de garage punk lo fi (percussions primitives, harmonica pop-blues directement hérités d’un rock façon « Gloria »).

Le reste de l’album sera très mesuré, composé la plupart du temps de folk/americana (« Eden », « Whip Poor Will ») avec, parfois, quelques incursions dans des domaines plus étranges ; « The Turning » avec des importations soniques inattendues, un piano désaccordé et une climat inquiétant qui aurait pu tomber de l’escarcelle de Tom Van Zandt ou « Morning Blues » qui évoquera sans peine, par sa rythmique impérieuse, John Lee Hooker.

Il y a eu beaucoup de réticences de la part d’Ethan Johns à réaliser If Not Now Then When ; comme il le dit sur « Don’t Reach Too Far » : « I been a long time gone, but I made it. » On ne peut mieux illustrer ainsi le titre qu’il a choisi de donner à son premier disque solo.

★★★½☆

25 juin 2013 - Posted by | Quickies | ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :