No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

Psychic Ills: « One Track Mind »

Psychic Ills, voilà un nom qui fleure bon certains acides et il est vrai que, après avoir flirté avec le rock expérimental, ce duo de New York semble avoir dérivé vers ce que son album précédent voulait dire , à savoir des rêves brumeux (Hazy Dreams).

Sur One Track Mind, là encore le titre de ce nouvel album est porteur de sens. Avoir l’esprit focalisé vers une unité de son est en effet une façon adéquate de signifier en quoi le groupe a décidé de s’enraciner vers le « stoner rock ». Les lignes de basse sont hypnotique et menaçantes, les parties de guitares sont noisy et saturées comme pour amplifier le monolithisme des compositions. « One More Time » annonce fort justement un album qui se voudra être un hybride entre Spacemen 3 et The Gun Club. Les climats répétitifs (« See You There ») ou mystérieux (« FBI ») souligneront en quoi des vocaux noyés sous des chambres d’écho, des bandes passées à l’envers ou des échappées bluesy que n’auraient pas renié le Blue Cheer de Vicebus Eruptum sont capables de faire bon ménage avec un psychédélisme qui privilégie l’assaut sur les sens plutôt que la sophistication de la British Psychedelia.

Il n’est en effet ici pas question de subtilités mais de volonté d’asséner à l’auditeur un rock batailleur et calamiteux. De ce point de vue on pourrait presque avancer l’idée que One Track Mind est un « road album » sur des sentiers hallucinogènes et non balisés. Soulignons, à cet égard, la production de Neil Michael Hagerty de Royal Trux. Elle est capable d’encadrer les dérives acoustiques tout comme les freak out de guitares déjantées capable, à elle seule, de donner un semblant se structure à des compositions qui se veulent sauvages et débridées. On serait bien en peine de trouver à redire à une démarche qui, quelque part, se situe encore dans l’expérimentation. Elle a simplement substitué à la rigueur clinique une volonté de puiser une inspiration vers un imaginaire que, n’en déplaise aux cuistres, seul un inconscient peut véhiculer.

★★★☆☆

21 février 2013 - Posted by | Quickies | ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :