No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

The Joy Formidable: « Wolf’s Law »

Il n’existe plus beaucoup d’ensembles, aujourd’hui, qui continuent d’explorer cette voix particulière qu’est la pop puissante et souvent épique, cette « guitar pop » plus nuancée que la hard FM ou le « stadium rock ». The Joy Formidabe ont un style qui résonne mais qui reste toujours mélodique, rappelant la « dream pop » de Ride ou Lush, ou la « big music » de Big Country. Le trio gallois a aussi un atout, une écriture simplifiée qui lui permet de garder la mesure de leur son et de composer des chansons qui sont faciles à retenir surtout de la façon dont ils sont psalmodiés par la voix de Ritzy Bryan. (« Tendons » ou Bats » par exemple)

Wolf’s Law s’ouvre sur sur « This Ladder Is Ours » et son florilège cordes avant que n’intervienne la basse frappée et une guitare aux riffs resplendissants qui accompagne le carillon les vocaux . Le ton est donné, il est celui d’une ascension assez excitante même si elle semble précaire. « Forest Serenade » ou « The Hurdle » semblent surgir eux, de cette vieille mystique sauvage européenne mais, alors que d’autres groupes accentueraient ce côté légendaire, The Joy Formidable parviennent à l’ancrer dans notre présent en évoquant des thèmes aussi contemporains que le stress et la solitude.

Sur des passages plus élaborés comme « The Leopard and The Lung » les six minutes que dure le morceau paraissent même presque insuffisants à épuiser ce « crossover » My Bloody Valentine / Sinéad O’Connor par la façon dont chaque instrumentation peut être prise séparément et directement au lieu de verser dans le brouillage sonore, permettant ainsi au morceau de conserver son impact. Mais le groupe saura aussi verser dans l’embrouillamini avec un titanesque « Little Blimp » qui démarrera avec une basse sonore à la Flea et débouchera sur des guitares psyché rock débridés. Il ne faut pas croire pour autant que The Joy Formidable s’adonnent à la grandiloquence.

Ainsi, un titre comme « Cholla » pourrait rappeler le premier album mais il est construit sur un mode jubilatoire qui véhicule presque une certaine joie de vivre. C’est un des autres procédés utilisé sur ce disque :toute épique qu’elle soit, la tonalité de Wolfs’ Law, ne versera jamais dans l’emphatique. Il pourra retentir comme l’écho d’un « autre chose », mais celui-ci ne sera jamais distant de notre univers.

Le plus grand éxemple de changement par rapport à The Big Roar se situera sur un titre : « Maw Maw Song ». Les arrangements orientaux, les sonorités des percussions sont à mille lieues de ce que l’on croyait connaître du trio avec ces vocaux qui résonnent comme des cantiques et l’insidieuse variation qui le conduit presque à du prog rock à la Meat Loaf quand celui-ci était canalisé par Todd Rundgren et se termine sur un incroyable duel de guitares

Les pauses, car il en faut, seront fournies par « The Turnround », une ballade léthargique mais surtout par « Wolf’s Law » qui clôt l’album de belle manière avec sa délicate ouverture au piano et un crescendo instrumental qui rappelle les brillances qui ont précédé.

On peut comprendre, à l’écoute de ce disque, pourquoi Dave Grohl avait flashé sur eux. Wolf’s Law est un opus qui émet des orchestrations lumineuses et grandioses, tempérées par le fait qu’elle semblent surgies des rigueurs de l’existence. En s’emparant de schémas qui chez d’autres auraient valeur mythologique, The Joy Formidable nous emmènent dans un état de méditation où la transcendance, si elle est présente, est frappée du sceau du réalisme et de l’humain.

26 janvier 2013 - Posted by | Chroniques du Coeur | , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :